Pour faciliter la communication entre les étudiants algériens préparant un magistère et les doctorants titulaires d'un magistère et tous les diplômés du système classique

Nous cherchons des modérateurs pour nous aider à gérer et améliorer le forum, SVP contactez l'administrateur, merci d'avance pour votre soutien!
Derniers sujets
» Appel à communications - L'apport des analyses économiques en santé environnement
Mer 24 Mai 2017 - 16:08 par Esperenza

» 8th World Congress of Cliometrics: Information, Schedule, and Abstracts
Mer 24 Mai 2017 - 15:20 par Esperenza

» AMONSIEUR LE PREMIER MINISTRE
Lun 22 Mai 2017 - 13:10 par tanradia

»  Concours recrutement enseignement supérieur 2017-2018
Lun 22 Mai 2017 - 11:41 par Esperenza

» 19th OxMetrics User Conference - Announcement & Call for Papers
Lun 22 Mai 2017 - 11:19 par Esperenza

» Journées doctorales du développement / CERDI (Clermont-Ferrand)
Lun 22 Mai 2017 - 11:14 par Esperenza

» Conference Invitation, Bulgaria (EU) 2017
Lun 22 Mai 2017 - 11:11 par Esperenza

» Appel à communication / GRANEM (Angers)
Lun 22 Mai 2017 - 10:50 par Esperenza

»  Pour les amateurs du 8ème art
Dim 21 Mai 2017 - 17:43 par Esperenza

» Workshop «Pertinence des politiques publiques de développement dans les pays d’Afrique subsaharienne »
Dim 21 Mai 2017 - 15:09 par Esperenza

» Africa Meeting of the Econometric Society
Dim 21 Mai 2017 - 15:07 par Esperenza

» Colloque International interdisciplinaire : La créativité des territoires, enjeu des formations durables ?
Dim 21 Mai 2017 - 15:06 par Esperenza

» Economic Research Forum (ERF)
Dim 21 Mai 2017 - 15:04 par Esperenza

» commande vectorielle de msap
Ven 28 Avr 2017 - 19:21 par said76

» SAMA3 SOTAK
Mar 18 Avr 2017 - 7:30 par Invité

» Recrutement
Ven 14 Avr 2017 - 21:55 par abouredwane

» Salaire horaire de vacation pour un docteur MAB
Dim 9 Avr 2017 - 19:13 par kadi27

» Habilitation universitaire
Dim 9 Avr 2017 - 19:12 par kadi27

» Habilitation universitaire
Dim 9 Avr 2017 - 2:18 par kadi27

» Salaire horaire vacation docteur MAB
Dim 9 Avr 2017 - 2:13 par kadi27

» concours université de Béjaia
Ven 7 Avr 2017 - 21:25 par aicha lilia

» DES INFORMATIONS
Mar 14 Mar 2017 - 12:38 par Invité

»  Programme de formation à l'étranger (PROFAS B+ ) 2017-2018
Lun 6 Mar 2017 - 18:10 par Dr.doctor

» Bourse PNE 2017-2018
Mer 22 Fév 2017 - 23:43 par Invité

» AGENCE DE RECRUTEMENT ET DE PLACEMENT INTERNATIONAL AGRÉE PAR LES GOUVERNEMENTS AMÉRICAIN, AUSTRALIEN AFRICAIN ET CANADIEN.
Lun 20 Fév 2017 - 15:36 par Invité

Science Actualités
Science Magazine News
Nature Magazine News
Visitors Map
Chat
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 142 le Lun 23 Sep 2013 - 22:02

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Etats Généraux de la Recherche Appel aux experts & compétences Algériennes [Janvier - Avril 2012]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin



Source: le site officiel de la DGRSDT
pour s'inscrire en ligne dans les divers ateliers Cliquez ici
Problématique Générale

Notre conviction, est en fait simple : la recherche et l'innovation ne sont pas les seules solutions d'avenir. Cependant elles constituent les principales et parfois mêmes les seules alternatives dont nos sociétés disposent actuellement pour construire le monde de demain : c'est donc sur la recherche et l'innovation que nous devons compter, et c'est autour d'elles également que la nation doit se rassembler.

Pour que le progrès scientifique ne soit pas séparé du progrès social, il faut que les découvertes fondamentales soient transformées en innovations technologiques ou appliquées. Mais cela ne suffit pas souvent: il faut également que la société soit prête à accueillir le progrès scientifique et technique et qu'un dialogue permanent s'instaure entre les citoyens et les scientifiques. La société doit aussi contribuer aux innovations, dont bon nombre, ne se limitent pas aux aspects technologiques. C'est dans cette optique que notre pays se donne une nouvelle loi sur la recherche scientifique et le développement technologique, en tant que stratégie nationale de recherche et d'innovation, construite autour de quatre piliers fondateurs
- il s'agit d'abord d'une stratégie fondée sur l'analyse des grands défis de demain, qui sont autant de priorités pour la recherche algérienne;
- c'est une stratégie véritablement nationale. Ses priorités seront donc définies à partir des besoins cardinaux de la Nation, pour réaffirmer la valeur sociale de la recherche et de l'innovation, et renouer ainsi le dialogue entre science et société ;
- elle est d'abord tournée vers la recherche : les priorités qu'elle se fixe auront donc toute leur place dans la programmation des organismes de recherche, qui feront vivre cette stratégie ;
- elle doit permettre de transformer la recherche en innovation, en renforçant le continuum interactif entre recherche et besoins marchands et sociétaux, qui conduisent à une dynamique permanente entre les découvertes fondamentales et leurs applications technologiques, ainsi que leur diffusion au sein de nos universités et grandes écoles.

L'innovation ne dérive pas spontanément, ni nécessairement, de l'avancée de la recherche fondamentale. Elle ne relève pas non plus d'une autre compétence que celle des chercheurs eux mêmes. L'interpénétration et la fécondation mutuelle de la culture de la connaissance et de la culture de l'innovation technologique, est une clé de la performance du système économique : le but de cette nouvelle loi est de dessiner le cadre global de ces échanges pour les cinq années qui viennent, tout en intégrant des perspectives à longue échéance.

Au cœur de cette loi, il y a donc une ambition : remettre la recherche et l'innovation au cœur de la société et de l'économie algérienne. L'élaboration même de cette stratégie se doit de donner le ton. Aussi, elle doit être le fruit d'une large concertation qui réunira les acteurs de la recherche académique et privée, des milieux associatifs, des parlementaires et des représentants des ministères concernés. C'est donc la nation toute entière qui aura à tracer cette feuille de route du Gouvernement en matière de recherche et d'innovation qui guidera demain l'action des chercheurs publics et éclairera celle des chercheurs privés. Nous disposons, désormais, d'un diagnostic de la place de la recherche algérienne dans le monde, de ses forces et de ses faiblesses, comme des besoins et des attentes de l'ensemble de notre société. Grâce à cette vision commune, nous pourrons construire une action coordonnée pour répondre aux grands défis de notre temps.

Après les deux premières lois pour la recherche 1998-2003 et 2008-2012, toutes les conditions sont désormais réunies pour faire émerger en Algérie cette société de la connaissance. C'est désormais vers nos chercheurs et leurs équipes, ingénieurs et techniciens, que nos regards se tournent. A travers la nouvelle loi, c'est toute la société algérienne qui leur adresse un message clair: "nous savons que notre avenir dépend de vous et nous serons à vos côtés pour construire l'Algérie de demain".

C'est dans ce cadre, que nous lançons une large concertation autour de chaque discipline émergente en Algérie. Cette réflexion regroupera des directeurs de laboratoires, des chercheurs et des doctorants avec pour finalité de déboucher sur un état des lieux de chaque discipline, en termes de formation et de recherche (les points forts et les faiblesses), d'identification des priorités pour les années a venir, de besoins en ressources humaines, équipements et infrastructures ; de modalités de gestion ...


Nous lançons cet appel aux experts et compétences qui par leur savoir, leur savoir-faire, leur expérience dans l'animation des ateliers et la rédaction de rapports de synthèse, peuvent contribuer à définir et à construire ce que sera la recherche scientifique et l'innovation en Algérie dans les années à venir. A cet effet, des regroupements thématiques seront organisés à travers le territoire national dans les grandes disciplines suivantes:

1) Calcul Scientifique,
2) Énergies Renouvelables et Eau,
3) Sciences des Matériaux et Nanotechnologies,
4) Chimie,
5) Sciences Sociales et Humaines;
6) Physique et Sciences de la Terre,
7) Biologie et Sciences de la Vie,
Cool Agriculture et Agro-alimentaire,
9) Engineering & Sciences de l'Ingénieur,
10) Mathématiques et Informatique,
11) Santé et Sciences Médicales,
12) Environnement & Changement climatique
13) Economie & Management

Pour chaque grand domaine, la première journée sera consacrée aux travaux en ateliers sur les problématiques suivantes:
Atelier 1 : État des Lieux, Bilan en termes de production scientifique, de formation doctorale, de brevets et d'innovation ;
Atelier 2. Prospective : Quels Axes faut-il développer pour les 10 années à venir ?
Atelier 3. Comment adapter la formation aux compétences exigées par le marché de l'emploi (Licence, Master, Doctorat) ;
Atelier 4. Difficultés, Entraves et Dysfonctionnements rencontrées dans la gestion de la recherche et propositions de solutions ;
Atelier 5. Identification des besoins en ressources humaines, en équipements et en infrastructures.

Pour chaque grand domaine, la deuxième journée sera consacrée aux travaux par sous-domaines, en analysant et en définissant les axes de recherche prioritaires. Votre demande de participation à ces travaux sera évaluée sur la base de votre engagement à contribuer activement à cet effort national.

Les regroupements s'effectueront les samedi-dimanche et s'étaleront du 20 janvier au 8 avril 2012. Le programme type des travaux est ainsi structuré:
- Vendredi après-midi: arrivée des participants, réunion en soirée des animateurs & rapporteurs des travaux des ateliers
- Samedi 9h-16h: Séance d'ouverture, organisation des ateliers, et suivie des travaux en ateliers à partir de 10h30
- Samedi 16h30 - 19h: Compte rendu des travaux des 5 ateliers + remise des rapports de synthèses
- Dimanche 9h-16h00: Travaux en ateliers sur l'identification des contenus des diverses sous-disciplines identifiés prioritaires
- Dimanche 16h30-19h: Compte rendu des travaux des différents ateliers + remise des rapports de synthèses
- Lundi matin: départ des participants

Pour des raisons d'efficacité et afin de permettre à un grand nombre de chercheurs de participer à ces regroupements, une personne ne peut pas contribuer à plus d'un regroupement, sauf exception justifiée par une visibilité internationale (auteur d'ouvrage, expert dans les organisations internationales ..)

pour s'inscrire en ligne dans les divers ateliers
Cliquez ici
Source le site officiel de la DGRSDT

http://magisteresalgeriens.3oloum.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum