Pour faciliter la communication entre les étudiants algériens préparant un magistère et les doctorants titulaires d'un magistère et tous les diplômés du système classique

Nous cherchons des modérateurs pour nous aider à gérer et améliorer le forum, SVP contactez l'administrateur, merci d'avance pour votre soutien!
Derniers sujets
» msila mab 2017
Mer 16 Aoû 2017 - 21:40 par Invité

» Recrutements MAB - Les dernières annonces
Mer 16 Aoû 2017 - 11:19 par Esperenza

» cherche une réponse
Mar 15 Aoû 2017 - 23:12 par Invité

» Résultats concours MAB de chlef
Dim 13 Aoû 2017 - 21:47 par mario

» Démarches Vacations
Sam 12 Aoû 2017 - 15:07 par Invité

» Concours recrutement SBA
Mer 9 Aoû 2017 - 15:44 par wardababa

» Sujets Doctorat informatique avec les corrigés
Lun 7 Aoû 2017 - 18:22 par ImeneMosta

» Sujets Doctorat informatique avec les corrigés
Lun 7 Aoû 2017 - 18:21 par ImeneMosta

» Sujets Doctorat informatique avec les corrigés
Lun 7 Aoû 2017 - 18:21 par ImeneMosta

» Sujets Doctorat informatique avec les corrigés
Lun 7 Aoû 2017 - 18:20 par ImeneMosta

» Sujets Doctorat informatique avec les corrigés
Lun 7 Aoû 2017 - 18:17 par ImeneMosta

» Concours recrutement Biskra
Lun 7 Aoû 2017 - 17:21 par Esperenza

» Résultat du concours
Lun 31 Juil 2017 - 18:31 par wardababa

» Questions Entretiens enseignement supérieur
Dim 30 Juil 2017 - 12:36 par Esperenza

» هل من جديد حول جامعة عنابة
Jeu 27 Juil 2017 - 14:09 par Noreen

»  Concours recrutement enseignement supérieur 2017-2018
Lun 24 Juil 2017 - 18:10 par Noreen

» recrutement univ saida
Jeu 20 Juil 2017 - 12:58 par Invité

» Habilitation universitaire
Mer 19 Juil 2017 - 0:59 par Riham Allal

»  Lieu de l'entretien de l'université de chlef
Lun 17 Juil 2017 - 21:25 par Noreen

» Résultats concours de recrutement univ chlef et tizi ouzou ?
Sam 15 Juil 2017 - 23:13 par mario

» Journées doctorales du développement / CERDI (Clermont-Ferrand)
Sam 8 Juil 2017 - 20:17 par Esperenza

» Changement de Sujet de Thèse Doctorat Classique et/ou d'encadreur
Ven 7 Juil 2017 - 18:49 par Tinhinene

» Concours de Doctorat 2017/2018 ?
Jeu 6 Juil 2017 - 16:29 par Fatime

» Certificat de résidence / Université de Tlemcen
Ven 23 Juin 2017 - 13:15 par Esperenza

» Modules en français / Economie
Ven 23 Juin 2017 - 13:10 par Esperenza

Science Actualités
Science Magazine News
Nature Magazine News
Visitors Map
Chat
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 14 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 142 le Lun 23 Sep 2013 - 22:02

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Méthode scientifique

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Méthode scientifique le Mar 24 Mai 2011 - 0:31

Invité


Invité
On appelle méthode scientifique l'ensemble des canons guidant ou devant guider le processus de production des connaissances scientifiques, qu'il s'agisse d'observations, d'expériences, de raisonnements, ou de calculs théoriques.

Très souvent, le terme de méthode engage l'idée implicite de son unicité, tant auprès du grand public que de certains chercheurs, qui de surcroît la confondent parfois avec la seule méthode hypothético-déductive. L'étude des pratiques des chercheurs révèle cependant une si grande diversité de démarches et de disciplines scientifiques que l'idée d'une unité de la méthode est rendue très problématique.

Ce constat ne doit cependant pas être entendu comme une forme d'anarchisme épistémologique. Si la question de l'unité de la méthode est problématique (et ce problème sera abordé plus en détail ci-dessous), cela ne remet pas en question l'existence d'une pluralité de canons méthodologiques qui s'imposent aux chercheurs dans leurs pratiques scientifiques.


De la découverte à la théorie


Cette brève introduction situe le processus de base de la méthode scientifique au cours du passage d'une théorie vers une autre.[1] Ce scénario est détaillé dans la Structure des révolutions scientifiques de Thomas Kuhn.

Dans le cadre d'une théorie établie, un chercheur peut observer une anomalie ou explorer de nouvelles conditions expérimentales, par exemple en employant d'autres instruments. Il réalise ses propres expériences et les répète d'abord pour les valider lui-même, puis pour les documenter et les publier. Chacune de ces publications scientifiques constitue un constat élémentaire. C'est la méthode expérimentale, le début d'une découverte scientifique.

Lorsque plusieurs chercheurs ont répété des expériences sur un même phénomène avec diverses variations (de conditions expérimentales, d'instruments de mesures, de types de preuves...) ces constats élémentaires se confirment mutuellement sans qu'il n'y ait de limite précise ni de moment particulier qui les valident, c'est l'appréciation de plusieurs chercheurs qui conduit à un consensus progressif. Les expériences et constats élémentaires forment alors un corps confirmé de preuves de l'existence du phénomène.

A la suite de cette découverte scientifique, ou parallèlement, les chercheurs tentent d'expliquer le phénomène par des hypothèses. Une hypothèse, pour être scientifiquement admissible, doit être réfutable, c'est-à-dire doit permettre des expérimentations qui la corroborent (la confirment) ou la réfutent (l'infirment).

Ce sont les preuves répétées et confirmées par d'autres chercheurs, diverses et variées, qui confortent une hypothèse. C'est son acceptation par de nombreux chercheurs qui conduit à un consensus sur l'explication du phénomène. L'acceptation de l'hypothèse peut se manifester par la citation de travaux précédents qui servent souvent de repères de validation. Elle devient ainsi la nouvelle théorie consensuelle sur le phénomène considéré et enrichit ou remplace une théorie précédemment admise (ou plusieurs, ou en partie).

Des anomalies apparaitront peu à peu et un nouveau cycle commencera.




Évolution de la notion de méthode scientifique


La méthode scientifique, c'est-à-dire la façon d'accéder à la connaissance, est l'objet de l'attention des philosophes depuis l'Antiquité. Il s'agit, le plus souvent, de décider de la bonne méthode scientifique, qui devient dès lors une notion normative.

Il convient de distinguer ces réflexions philosophiques des pratiques effectives des scientifiques. Cependant, les unes ne sont pas toujours sans influence sur les autres. Les canons édictés par Aristote furent ainsi pendant des siècles au cœur de la démarche « scientifique » (si l'on accepte l'anachronisme que soulignent les guillemets).

Aristote

Aristote (384 av. J.-C., 322 av. J.-C.) est le premier à réfléchir sur l'élaboration d'une méthode scientifique : «Nous estimons posséder la science d'une chose d'une manière absolue, écrit-il, quand nous croyons que nous connaissons la cause par laquelle la chose est, que nous savons que cette cause est celle de la chose, et qu'en outre il n'est pas possible que la chose soit autre qu'elle n'est» (Seconds Analytiques I, 2, 71b, 9-11). S'il privilégie l'idée d'une science déductive, il reconnait une place à l'induction : "Ce qui ne veut pas dire que par l'observation répétée de cet événement, nous ne puissions, en poursuivant l'universel, arriver à une démonstration, car c'est d'une pluralité de cas particuliers que se dégage l'universel."(Seconds Analytiques I, 31, 88a,4)


Roger Bacon


Roger Bacon (1214 - 1294), considéré comme le père de la méthode scientifique, a créé la science expérimentale en faisant de l’expérience la seule source de connaissance scientifique.


René Descartes et Francis Bacon


En 1637, Descartes publia le Discours de la méthode qui contient son explication de la méthode scientifique, c'est-à-dire, une démarche à suivre par étapes afin de parvenir à une vérité. En interprétant sa démarche, on peut la diviser en quatre étapes ;

1. Objet évident (sujet de l'étude; problème à résoudre & hypothèses)
2. Diviser le plus possible
3. Recomposer
4. Réviser (vue globale; confirmer ou réfuter hypothèses)

Il croyait que toutes les connaissances qu'il avait acquise lors de son éducation n'étaient pas toutes claires, sûres et utiles. Il prétendait donc que sa méthode permettait d'arriver à des connaissances ayant ces caractéristiques. En d'autres mots, arriver à une vérité absolue (expliquer un phénomène, comprendre son fonctionnement, etc.) Le Discours de la méthode fut l'un des ouvrages majeurs de la Renaissance.





Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum